La montée en puissance de la prime d’activité

L’année 2019 a été marquée en tout premier lieu par les nouvelles mesures liées à la prime d’activité qui ont engendré une dégradation du solde et de l’antériorité des Caf. Le nombre de demandes de prime d’activité pour janvier 2019 était de 9 888 contre environ 9 000 pour toute l’année 2018 (environ 27 000 pour l’année 2019).

La Cnaf a lancé des travaux dans le cadre d’une Task Force le 18 février pour une période de neuf semaines avec quatre groupes de travail réunissant 25 Caf, des Centres de ressources et la Cnaf. Ces acteurs ont été mobilisés sur les thématiques suivantes :

  • la réduction des flux
  • l’augmentation de la capacité de production
  • la suppression de certaines tâches
  • la simplification des modalités de traitement.

La Caf de la Loire a dû mettre en place des séquences homogènes de traitement des demandes de prime d’activité et des déclarations trimestrielles afin d’assurer au maximum les paiements au 5 février. La prime d’activité était clairement prioritaire et la Caf de la Loire était au rendez-vous.

La Cnaf a fourni un outil de suivi de cette activité (flux, stock…).

La charge des demandes de prime d’activité perdure en 2020, où on enregistre 20 000 déclarations trimestrielles certains trimestres et entre 1 000 et 1 500 demandes par mois.

 

Vous aimerez aussi...