La petite enfance

La Caf apporte une aide aux parents grâce aux prestations familiales. Les plus connues sont les allocations familiales versées à partir du deuxième enfant et le complément familial.

La Caf verse également la prime à la naissance ou à l'adoption, la prestation partagée d'éducation (PreParE) qui permet de s'arrêter temporairement de travailler pour éduquer son enfant ou le complément de libre choix du mode de garde (CMG) pour son enfant de moins de 6 ans.
La réforme de simplification du CMG prévue par les lois de financement de la Sécurité sociale, a été mise en place à compter de mai 2019. Cette réforme permet de faciliter les démarches et la gestion administrative du CMG pour les parents employeurs, d'accélérer le paiement du CMG et de donner de la visibilité en temps réel à l'employeur dès sa déclaration sur le coût réel de la garde.
La mise en place de cette réforme complexe à la fois pour le centre Paje emploi (branche Recouvrement) et la branche Famille a été complétée par la création d'une commission d'urgence chargée d'accompagner les bénéficiaires pour lesquels des anomalies auraient été générées par les systèmes informatiques, notamment en versant des acomptes sur prestations.

Consulter les données chiffrées

L'offre d'accueil des jeunes enfants demeure une priorité forte de la COG, elle correspond au premier poste d'intervention de la Caf en matière d'action sociale avec plus de 27 M€ dédiés au fonctionnement et à l'investissement en faveur des équipements et services de la petite enfance.

En 2019, 51 places nouvelles ont été créées dans la Loire. Ainsi, au 31 décembre, on recensait 4 294 places d'accueil collectif dans 172 établissements.

Dans un contexte de ralentissement des projets petite enfance, ce sont principalement les micro-crèches et leur souplesse de création qui ont permis l'augmentation des places en 2019.

En complément de ces interventions, le Fonds public et Territoires Enfance a également permis de soutenir 10 partenaires sur des projets portant sur l'adaptation de l'offre d'accueil, l'équilibre du territoire et le handicap avec un budget de 258 179 €.

Les 52 relais assistants maternels (Ram) de la Loire ont pour objectif d'apporter aux assistants maternels un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne. Lieux d'information, de rencontre et d'échange, les Ram facilitent la mise en relation avec les familles à la recherche d'un mode d'accueil pour leur(s) enfant(s).

Depuis 2017, un financement forfaitaire supplémentaire de 3 000 € est en place, en complément de la PS Ram, pour les gestionnaires qui mettent en œuvre une, deux ou trois mission supplémentaires portant sur l'accompagnement des familles dans la recherche d'un mode d'accueil via monenfant.fr, la promotion des activités des assistants maternels, l'augmentation des départs en formation continue des assistants maternels.
En 2019, cela concerne 21 Ram pour un budget de 63 000 €.

En 2019, la Caf a versé au global 1 165 193 € au titre du financement des Ram (prestation de service et missions supplémentaires).

La caisse d'Allocations familiales de la Loire soutient l'aide au domicile des familles en partenariat avec le Département, la Mutualité sociale agricole et deux associations de services à la personnes, Pléiades et l'ADMR.

En 2019, la Caf a versé 1 595 533 € pour la réalisation de 50 349 heures d'intervention.
 
Prime à la naissance
6 654 925 euros

Nombre de places d’accueil collectif
4 294

Financement
des relais assistants maternels
1 165 193 euros