Logement et cadre de vie

Par le versement des aides au logement, la Caf de la Loire contribue à l’accès et au maintien des familles dans leur logement.

En 2019, 76 321 allocataires ont bénéficié d’une aide au logement pour un montant de 195 525 447 €.

Les aides au logement sont le premier poste des dépenses au titre des prestations légales.
C’est pourquoi la prochaine réforme des “aides pour le logement en temps réel” est un véritable défi. Pour permettre la mise en œuvre de la réforme des aides au logement, réforme d'envergure, la Caf de la Loire a élaboré un plan d'actions permettant à la fois une communication ciblée envers nos allocataires et nos partenaires, la formation de l'ensemble des collaborateurs en contact avec le public, et des actions permettant d'assurer un paiement juste et rapide des droits.
Le report de la mise en œuvre de la réforme nécessitera d'adapter notre plan d'actions.

En 2019, une nouvelle rubrique accessible depuis Mon compte Partenaire / CDAP sur caf.fr  été créée pour eux, afin de remplacer l’applicatif QLWEB leur permettant de déclarer les loyers de leurs allocataires bénéficiaires d’aide au logement. Si la mise en œuvre s’est avérée délicate, avec des difficultés d’accès pour les bailleurs engendrant un retard d’intégration des loyers, les enseignements tirés de cette première expérience permettront l’amélioration du fonctionnement les prochaines années.

consulter les données chiffrées

Le traitement précoce des situations d’impayés de loyer constitue un objectif essentiel de l’intervention des Caf dans le domaine du logement. Une offre de service sociale est adressée aux familles dès la constitution de l’impayé afin de favoriser la résorption de la dette et le maintien dans le logement.

Ainsi, la loi ALUR (Accès au logement et un urbanisme rénové) oblige les bailleurs à un signalement de l’impayé le plus en amont possible. Ce dispositif permet d’aider les familles à faire face à une difficulté financière. Malgré l‘augmentation du nombre de signalements d’impayé, nous constatons une baisse du nombre d’expulsions locatives, ce qui démontre l’efficacité de ce dispositif.

Les réunions à destination des bailleurs privés organisées chaque année par la Caf et l’Adil jouent aussi un rôle positif. Elles permettent de donner aux propriétaires les informations nécessaires pour faciliter leurs démarches lors de la location d’un bien et de favoriser des relations constructives entre eux et leurs locataires.
En 2019, 170 propriétaires bailleurs ont participés à ces réunions organisées entre octobre et novembre. 90% d’entre eux ont été satisfaits des réponses apportées.

L’objectif de ces soirées est de pouvoir les sensibiliser sur leurs droits et devoirs en matière de location afin d’éviter une expulsion ou la dégradation du logement.

La lutte contre la non décence des logements est un axe fort de la politique sociale de la Caf de la Loire. En effet, la qualité du logement contribue à faciliter la vie familiale, les conditions d’éducation des enfants et plus globalement le bien être de la famille.

La Caf développe des actions d’information et de sensibilisation auprès des locataires et des bailleurs. La publication d'un guide du logement décent téléchargeable sur les sites internet de la Caf et de l’ADIL est d'ailleurs un fiat marquant de 2019.

L’offre de service de la Caf pour contribuer à l’amélioration du cadre de vie des familles comprend également le versement d’aides à l’équipement du logement pour l’acquisition de mobiliers ou appareils ménagers courants.

En 2019, la Caf a accordé dans ce cadre plus de 444 500 € en faveur de 762 familles.

Aides au logement
195 525 447 euros

Aides à l’équipement
444 500 euros